• fr
Fermer

Abonnez-vous à notre newsletter

Souscrivez à notre newsletter et ne manquez rien !

Chargement...

Votre inscription a bien été prise en compte !

« Le talent de l’auteur éclate dans l’émotion, la drôlerie, la férocité, la subtilité. » Une chronique de Maine par Le goût des Livres

maine-couv« Réjouissant, jubilatoire, très vivant, « Maine » est un roman bourré de qualités et il n’engendre pas la mélancolie !

Quatre femmes de la famille Kelleher s’expriment à tour de rôle, la grand-mère Alice, la fille Kathleen, la petite-fille Maggie et la belle-fille Ann-Marie, quatre voix singulières et discordantes nous donnant au fil du roman une vision plus nette du passé de chacune.

Ce qui les réunit, c’est la grande maison familiale dans le Maine, acquise autrefois par Daniel, le mari d’Alice, décédé il y a 10 ans (un saint cet homme-là !). Or, Alice, 83 ans, vient de prendre une décision concernant la propriété qui sera loin de réjouir les enfants et les petits-enfants. Les tensions accumulées depuis des décennies vont culminer et exploser.

Ce n’est pas un énième roman choral de plus, le talent de l’auteur éclate dans l’émotion, la drôlerie, la férocité, la subtilité. A 30 ans elle fait preuve d’une maîtrise étonnante et prometteuse. »

Retrouvez l’intégralité de la chronique sur :

http://legoutdeslivres.canalblog.com/archives/2013/05/14/27149096.html