• fr
Fermer

Abonnez-vous à notre newsletter

Souscrivez à notre newsletter et ne manquez rien !

Chargement...

Votre inscription a bien été prise en compte !

9782919547111
Prix : 20 € ISBN : 978-2-919547-11-1

Tous les hommes de ce village sont des menteurs, Megan Stack

Traduit de l'anglais (américain) par Martial Lavacourt, en librairie le 14 février 2013

À l’automne 2001, suite aux attentats du 11 septembre, Megan Stack, journaliste pour le L.A.Times, est envoyée en Afghanistan. Elle a 25 ans et n’a jamais couvert de conflit. Le choc est brutal. Elle découvre le chaos de l’après-Taliban en même temps que le charme violent de ce pays. Envoûtée par les paysages et la culture de l’Afghanistan, la jeune journaliste dialogue avec les habitants, les mercenaires, les dirigeants politiques mais surtout avec les femmes qui ont subi le terrible régime des Talibans.

Megan Stack décide ensuite de sillonner le Moyen-Orient, multipliant les rencontres pendant cinq ans. Koweït, Égypte, Arabie Saoudite, Libye, Liban, Israël, Palestine… Elle dresse des portraits inoubliables d’habitants, de militants, de responsables religieux, de femmes humiliées, de journalistes désorientés. Tous les hommes de ce village sont des menteurs est le récit de ces années de voyage et d’enquête dans cette fascinante région du monde.

 

Son regard de femme donne à ce texte un ton unique. Son écriture à la fois précise et lyrique la situe dans la lignée des grands écrivains de guerre comme Norman Mailer ou encore Ernest Hemingway. Un livre personnel, juste et souvent poignant qui permet de saisir, à hauteur d’homme, les conflits agitant cette zone géographique.
Image 1

Acheter le livre sur

amazon finifnac finichapitre finidecitre finilalibrairie fini

Auteur

LNS_06-08-2010_EGN_05_LNS0605A_fct500x308x151_t460
Megan Stack est grand reporter pour le L.A. Times. Tous les hommes de ce village sont des menteurs, son premier livre, a été finaliste du Prix Pulitzer. Elle est aujourd’hui correspondante du L.A. Times en Chine.

Extrait