• fr
Fermer

Abonnez-vous à notre newsletter

Souscrivez à notre newsletter et ne manquez rien !

Chargement...

Votre inscription a bien été prise en compte !

18839043_969708853131923_5444969506217250647_n
Prix : 20 € ISBN : 978-2-919547-52-4

L’Homme surnuméraire, Patrice Jean

Serge Le Chenadec doit se rendre à l’évidence : ses proches ne peuvent plus le supporter. Sa femme le méprise, ses enfants le fuient ou, au mieux, l’ignorent. Peu à peu, il devient l’homme de trop dans sa propre vie, l’homme surnuméraire.
Clément, en apparence, va mieux. Il vient d’accepter un poste dans une maison d’édition, essentiellement pour faire plaisir à sa compagne. On lui propose un projet éditorial étrange. Il s’y plie, de mauvaise grâce.

Les deux hommes ne se connaissent pas et, en toute logique, n’auraient jamais dû se rencontrer. Pourtant, la fiction et la réalité vont s’entendre pour les mettre en contact, tisser entre eux ce lien unique que seuls les livres peuvent créer.
Et, fort heureusement, tout finira mal.

 

 

"Patrice Jean estun grand, un immense écrivain." — Olivier Maulin, Valeurs Actuelles

Auteur

Patrice jean photo
Patrice Jean a 45 ans et est professeur de français au lycée de Saint-Nazaire. Il vit dans une maison de paludiers, à Guérande, au cœur des marais salants – en couple, sans enfants, sans bateau, sans cheveux. Il a étudié la philosophie et en 1993, il sort, en collaboration avec un ami, un petit livre de pensées « Tout à fait Jean-Michel », avec des dessins de Sempé (éditions du seuil). Ses romans, La France de Bernard (2013) et Les structures du mal (2015), sont publiés aux éditions rue fromentin.  

Extrait

La presse en parle

  • "Patrice Jean estun grand, un immense écrivain." — Olivier Maulin, Valeurs Actuelles
  • "Une très belle réussite romanesque." — Luc Widmaier, le 1