• fr
Fermer

Abonnez-vous à notre newsletter

Souscrivez à notre newsletter et ne manquez rien !

Chargement...

Votre inscription a bien été prise en compte !

Couv cochise
Prix : 18 € ISBN : 978-2-919547-49-4

L’Été chez Cochise, Nicolas Roiret

Aujourd’hui, c’est le grand jour pour Rico : il quitte l’hôpital après une cure pour se sevrer de l’alcool. Effrayé par le retour à l’air libre, sans surveillance, avec toutes les bouteilles de tous les bars de la ville à portée de mains, il s’installe chez Cochise, un motard qui a suivi le même traitement que lui.

Lorsque Rico pousse sa porte, il découvre une étonnante communauté, une sidérante « réserve d’Indiens » dans le 12ème arrondissement de Paris : Babar, l’ancienne star du X ; Gomez, son Sancho Pança débile ; Nounours, le recordman du shot de tequila ; Kito, une superbe Congolaise, qui joue avec les nerfs de tous ; Narbé, le théoricien du cinéma porno… Tous passent sous le toit de Cochise. Pas forcément le meilleur endroit pour oublier l’alcool.

Après d’intrigants allers retours entre Paris et la Côte d’Azur, la « réserve d’Indiens » vire à l’asile de fous et sombre peu à peu dans l’horreur et le sordide. Finie la communauté. Place à la trahison et la vengeance. Rico doit d’abord lutter contre lui-même pour ne pas rechuter dans l’alcool puis contre cette association de fous dangereux pour fuir sans risquer sa vie. Mais en aura-t-il le temps et la force ?

Avec, L’été chez Cochise, Nicolas Roiret décrit une descente aux enfers avec la gouaille dévastatrice d’un ADG, le réalisme désespéré d’un Jim Thompson. 

Le roman est aussi le récit juste, concret, sans romantisme d’une addiction et d’un sevrage. Un texte noir mais drôle, impitoyable mais énergique, un ton peu entendu dans la littérature française d’aujourd’hui.

"Un Bukowski d'aujourd'hui." — Christian Authier, Le Figaro littéraire

Auteur


Nicolas Roiret a été reporter pour la presse magazine, notamment dans les grandes années d'ActuelLa mécanique du saut est son premier livre. Il travaille actuellement à un roman dans la même veine, réaliste et crue.

Extrait

La presse en parle

  • "Un Bukowski d'aujourd'hui." — Christian Authier, Le Figaro littéraire