• fr
Fermer

Abonnez-vous à notre newsletter

Souscrivez à notre newsletter et ne manquez rien !

Chargement...

Votre inscription a bien été prise en compte !

9782919547128
Prix : 10 € ISBN : 978-2-9195471-2-8

Fred, Frédéric de Lachèze

Sortie, le 29 Novembre 2012

« Sept milliards de pièces uniques ; Fred fait partie de cette série très limitée. Fred, invité chez lui. Fred, mitoyen du monde. L’alcoolisme de Fred est largement compensé par le choix des glaçons. »

Fred parle de Fred. Forcément, puisque Fred, c’est tout le monde, n’est-ce-pas ? Le livre de Frédéric de Lachèze est un ovni, défiant les genres et les écoles avec une ironie élégante. L’auteur y dresse un (auto ?) portrait d’un dénommé Fred à travers une série d’aphorismes. Chaque phrase est d’une précision redoutable et s’ajoute à la précédente pour faire exister Fred, en fuyant la psychologie, le sentimentalisme, l’impudeur généralisée de l’époque.

Très vite un ton bien à part se dégage de ces phrases, une voix évoquant la rencontre d’Edouard Levé, de Jean Echenoz et de Sempé dans un café désert.

Graphiquement, Fred est également un objet hors-normes. Chaque aphorisme a donné lieu à un travail typographique spécifique en accord avec le texte. À chaque nouvelle page la surprise guette. Ce qui n’est pas fait pour rassurer notre héros, « Fred, capitaine de corvées ».

Auteur


Frédéric de Lachèze a créé des revues littéraires. Parfois il les a mises en page. Il a même été jusqu’à les imprimer. « Fred a fait tous les métiers », comme dirait Fred.

Extrait

Fred conduit son cheval de feu comme un indien.
La vie de Fred à trier ses coupons de carte bleue ; une vie entre Auchan et LVMH.
Fred, plus drôle à la répétition.
Fred envie son chat ; rester assis devant les gens sans parler, jamais.
Fred, capitaine de corvées.
Neuf milliards de pièces uniques ; Fred fait partie de cette série très limitée.
Le bégaiement de Fred, comme un hommage inverse à l’idiotie du réel.
Fred souverain pour dégrader sa note.
C’était l’époque où Fred aidait son grand-père à remettre son loden vert.
C’était l’époque où Yvonne était le prénom féminin préféré de Fred.

La presse en parle

Fred conduit son cheval de feu comme un indien.
La vie de Fred à trier ses coupons de carte bleue ; une vie entre Auchan et LVMH.
Fred, plus drôle à la répétition.
Fred envie son chat ; rester assis devant les gens sans parler, jamais.
Fred, capitaine de corvées.
Neuf milliards de pièces uniques ; Fred fait partie de cette série très limitée.
Le bégaiement de Fred, comme un hommage inverse à l’idiotie du réel.
Fred souverain pour dégrader sa note.
C’était l’époque où Fred aidait son grand-père à remettre son loden vert.
C’était l’époque où Yvonne était le prénom féminin préféré de Fred.