• fr
Fermer

Abonnez-vous à notre newsletter

Souscrivez à notre newsletter et ne manquez rien !

Chargement...

Votre inscription a bien été prise en compte !

Bois sans soif de François Perrin, vu par Philippe Jaenada

Bois sans soif de François Perrin sort le 9 janvier en librairie. Philippe Jaenada en a signé la préface. Extrait :

« (…) Attention, on n’a pas là le petit livre sur les bistrots, le journal impressionniste du promeneur de comptoir, le vague traité de picologie à l’usage des buveurs de tilleul. Bien loin de là. On a dans les mains, tombé du ciel, le plus complet, le plus précis des manuels de vie en milieu baristique, comme dit François Perrin. (…) on y apprend surtout, avec l’impression distrayante d’observer simplement une maquette, vue d’en haut, un petit bistrot avec des petites personnes dedans, on y apprend surtout ce qu’est la vie sur terre. Qu’on m’ôte les coudes si j’exagère. Car bien sûr, le bar, les habitués et ce que leur servent les barmen, tout ça s’extrapole d’un battement de paupière, tout ça n’est rien d’autre que : le monde, les gens et ce dont ils se nourrissent au cours de leur existence. (Et voilà, je dévoile, je déflore, je suis un misérable.)

Bois sans soif est un livre, allons-y sans doseur, qui permet de comprendre l’être humain. Qui familiarise sans faire peur, qui rend son lecteur lucide, indulgent, expert, tranquille. (C’est un sacré livre, il n’y en a pas des brouettes dans le genre.)   »